Centre de plongée loisir, professionnelle et tek sur Marseille
Plongée professionnelle > Mention C
 
 
 

OBJECTIFS DE FORMATION DES HYPERBARISTES, Mention C (tels que définis par les textes en vigueur à ce jour)



Pour la classe 1 :



1. Formation générale correspondant, à la profession médicale ou paramédicale pratiquée en hyperbarie.

2. Formation théorique spécifique.
  • - a) Réglementation : connaissance des réglementations applicables (hyperbarie, santé)
  • - b) Physique et physiologie de l’hyperbarie,
    Connaissances des règles de physique applicables à l’hyperbarie.
    Connaissance des effets de la pression sur l’homme et des mesures prises pour y faire face.
    Connaissance parfaite de l’utilisation des tables de décompression applicables.
    Connaissances des symptômes et procédures d’urgence correspondant aux accidents des séjours sous pression.
  • - c) Principes de la médecine hyperbare (indications principales).
  • - d) Matériels utilisés pour la médecine hyperbare.
    Caissons d’O.H.B. (oxygénothérapie hyperbare), description, règles de sécurité, homologation.
    App. Respiratoires (patients/personnel).
    Appareils médicaux et leur utilisation hyperbare (règles de sécurité).
    Règles de lutte contre l’incendie à l’intérieur et à l’extérieur du caisson.
    Critères de qualité de l’air comprimé et des mélanges (analyses).


  • 3. Formation pratique.
    • - a) Préparation, transport, mise en place des patients.
    • - b) Utilisation des appareils respiratoires (patients et personnel)
    • - c) Conduite du caisson (compression, décompression, ventilation).
    • - d) Connaissance de la station de production d’air comprimé, circulation d’oxygène et des mélanges.
    • - e) Utilisation des tables thérapeutiques et décompression, y compris avec respiration d’oxygène pur.
    • - f) Surveillance des patients jusqu’à 3000 hPa.


    • Pour la classe 2 :



      Mêmes objectifs que pour la classe 1 mais en plus surveillance des personnes comprimées jusqu’à 5000 hPa.
      Compréhension de l’utilisation pour les patients des mélanges oxygène-azote, et oxygène-hélium.